uWeed
🌿🎉 C’est la semaine du 420 chez uWeed : Profite de 20% de réduction sur notre vaste sélection de produits CBD du 15 au 21 avril! Tente également ta chance de gagner une PS5 avec chaque achat lors de notre super tirage au sort! Bonne chance! 📦 Livraison rapide et sans douanes en Europe 🏃💨
Uncategorized

Effets du CBD : Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD pour le corps et l’esprit ?

Nov 24, 2023

Les effets potentiels du CBD sont variés. C’est pourquoi le CBD et les autres cannabinoïdes de la plante de chanvre sont de plus en plus populaires. Au cours des dernières années, les produits à base de chanvre ont été de plus en plus prisés. Le cannabis est depuis longtemps utilisé pour ses effets thérapeutiques potentiels. Pourtant le chanvre continue d’avoir une mauvaise réputation… à tort, selon nous.

Heureusement, il est possible d’utiliser les avantages des cannabinoïdes de manière légale, sans effet psychoactif. Il suffit d’utiliser une plante de cannabis CBD possédant une teneur en THC (la molécule psychoactive) de moins de 1 %. Les variétés de chanvre à usage industriel de l’UE, dites “EU-Nutzhanfsorten”, sont utilisées à cette fin. Le potentiel du CBD est énorme et fait l’objet de recherches de plus en plus approfondies. Les effets secondaires du CBD semblent également rares et généralement légers lorsqu’ils se produisent. Nous allons donc découvrir ensemble quels sont les effets de l’huile de CBD. Puis comment tu peux l’utiliser pour en tirer un maximum de bénéfices.

Warnschild

Avant de commencer à utiliser du cannabidiol (CBD), il est fortement recommandé de consulter un médecin. Les informations contenues dans cet article sont fournies à titre informatif uniquement et ne remplacent pas l’avis médical.

Qu’est-ce que le cannabidiol en réalité ?

Avant d’approfondir le fonctionnement du CBD, il est utile d’en connaître la définition.

Le CBD est l’abréviation de cannabidiol. Il s’agit de l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de Cannabis sativa. En plus du THC (tétrahydrocannabinol), c’est le cannabinoïde d’origine végétale le mieux étudié, et il n’a pas d’effet psychotrope. Cela signifie qu’il ne provoque pas d’ “euphorie” ou de “changement d’humeur” lorsqu’il est ingéré dans le corps, contrairement au cannabis psychoactif. Au lieu de cela, des études ont mis en évidence certaines propriétés thérapeutiques potentielles. Des effets positifs ont été remarqué dans le traitement de l’épilepsie, des troubles du sommeil de l’anxiété et de l’inflammation. Nous aborderons ces effets potentiels plus en détail dans cet article.

Comment le CBD agit-il dans notre corps ?

Raphael Mechoulam est un chercheur israélien considéré comme le père de la recherche sur le chanvre. Il a été le premier à isoler les cannabinoïdes THC et CBD. Il est décédé récemment en 2023. Ce scientifique a mené la plupart des études sur le cannabis et a ainsi contribué de manière significative à la recherche dans ce domaine. En collaboration avec un groupe de chercheurs de l’Institut national de la santé mentale à Bethesda, il a découvert le système endocannabinoïde (ECS). Il est constitué des récepteurs CB1 et CB2, activés par les endocannabinoïdes que le corps produit naturellement, et qui modulent les effets des cannabinoïdes.

Ce système est essentiel pour notre corps, il influence principalement l’homéostasie humaine. Ainsi, il régule différentes fonctions corporelles fondamentales. Si vous avez déjà consommé du cannabis contenant du THC, vous connaissez les domaines d’influence du ECS. Il peut entraîner une augmentation de l’appétit, de la fatigue, des yeux rouges et une accélération du rythme cardiaque, pour n’en citer que quelques-uns, ce qui décrit certaines des fonctions corporelles influencées par le système endocannabinoïde.

Le système endocannabinoïde (ECS)

L’ECS se compose principalement de deux composants différents : les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2. Ceux-ci sont activés par les endocannabinoïdes, qui sont des cannabinoïdes produits naturellement par notre corps. Les cannabinoïdes phytocannabinoïdes de la plante de chanvre ont donc un effet sur nous parce que notre corps a naturellement des endocannabinoïdes. Les cannabinoïdes phytocannabinoïdes imitent la structure de ces endocannabinoïdes. Le représentant le plus célèbre des cannabinoïdes corporels est l’anandamide, dérivé du sanskrit et signifiant “béatitude” ou “joie”. Celui qui a déjà ressenti le fameux “runner’s high” a sûrement directement ressenti l’influence de l’anandamide.

Selon le principe clé-serrure de la biologie, les cannabinoïdes se fixent aux récepteurs endocannabinoïdes. Les cannabinoïdes ont donc une certaine forme qui leur permet de se fixer aux récepteurs cannabinoïdes. Ils peuvent agir de manière agoniste ou antagoniste sur les récepteurs. Une action agoniste renforce l’activité d’un récepteur, tandis qu’une action antagoniste l’inhibe.

Effet de l'huile de CBD sur le système endocannabinoïde

Récepteurs CB1

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le cerveau et le système nerveux central. On les trouve également dans la moelle épinière, les macrophages et les mastocytes. Le THC se lie de manière agoniste, avec une valeur de référence de 1, aux récepteurs CB1. Comme ils sont principalement présents dans le cerveau et le système nerveux central, cela provoque l’effet psychoactif et la sensation d’être “défoncé”. De plus en plus de cannabinoïdes synthétiques circulent sur le marché noir du cannabis, qui se lient beaucoup plus fortement que le THC aux récepteurs CB1, avec des valeurs de 1000 ou plus, ce qui les rend potentiellement mortels pour la santé.

Récepteurs CB2

Les récepteurs CB2 se trouvent principalement dans les tissus périphériques, le système digestif et sur les cellules immunitaires. Ils sont également présents dans les cellules de la rétine, par exemple. Le CBD a une faible action agoniste sur les récepteurs CB2, c’est pourquoi il est de plus en plus utilisé pour les problèmes digestifs. Il est intéressant de noter que le CBD agit de manière antagoniste sur les récepteurs CB1, ce qui peut contribuer à atténuer l’effet psychoactif du THC. En se liant aux récepteurs CB1, le CBD limite la capacité du THC à se fixer à ces récepteurs, ce qui atténue l’effet psychoactif du THC. En raison de sa liaison antagoniste aux récepteurs CB1, le CBD n’a pas d’effet psychoactif.

L’effet d’entourage

L’effet d’entourage est également très intéressant. Cet effet décrit comment l’action symbiotique des cannabinoïdes avec les terpènes de la plante de chanvre révèle de nouvelles propriétés thérapeutiques. Ces propriétés ne pourraient pas être atteintes avec seulement des cannabinoïdes ou des terpènes, elles résultent donc de la symbiose. C’est pourquoi le profil des terpènes dans les fleurs de chanvre ou les huiles de CBD est important.

Effets du cannabidiol : contre quoi le CBD peut-il aider ?

Si le CBD ou les gouttes d’huile de chanvre CBD peuvent éventuellement être utiles pour aider à soulager de nombreux symptômes, comment agissent ils exactement ? Nous allons essayer de comprendre cela plus en détail. Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Votre santé avant tout !IL sera à même d’envisager le CBD comme l’huile de CBD comme traitement complémentaire.

Études scientifiques sur le cannabidiol

En raison de l’effet produit par le THC via les récepteurs CB1, les effets suivants du cannabis (médical) sont généralement expliqués :

Le CBD est souvent recommandé en raison de ses propriétés anti-inflammatoires. La raison est que les récepteurs CB2 se trouvent sur les cellules immunitaires, qui sont également impliquées dans les processus inflammatoires. Les domaines d’application possibles sont la polyarthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin et l’arthrite. En réduisant les inflammations, le CBD pourrait contribuer à soulager indirectement la douleur en réduisant les inflammations.

Par des mécanismes similaires, le CBD pourrait être utile dans le traitement des maladies auto-immunes en régulant la réponse immunitaire excessive. Cependant, davantage de recherches sont nécessaires à ce sujet. Deux domaines d’application très intéressants du CBD sont le traitement de l’épilepsie (en particulier chez les enfants) et ses éventuelles propriétés thérapeutiques dans l’ostéoporose.

Le CBD contre l’épilepsie

CBD contre l'épilepsie chez les humains
CBD : Une lueur d’espoir dans la lutte contre l’épilepsie

Le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut sont deux formes d’épilepsie. L’utilisation de l’huile de CBD comme traitement efficace a d’abord été popularisée par une petite fille nommée Charlotte Figi. Elle était fréquemment sujette à des crises d’épilepsie sans que les médecins puissent lui apporter le soulagement nécessaire. Finalement, l’essai du CBD et le soulagement qui a suivi ont probablement sauvé sa vie.

Depuis lors, les effets anticonvulsifs, neuroprotecteurs et anti-inflammatoires de l’huile de CBD font l’objet de recherches intensives, en particulier dans le cadre du traitement du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut.

Cependant, les scientifiques ne sont pas certains de la manière exacte dont le CBD effet peut aider à prévenir les crises. Certains pensent que cela pourrait être dû à la capacité du cannabidiol à réduire l’excitabilité neuronale. De plus, il pourrait réduire la transmission neuronale en inhibant la recapture de l’adénosine, une substance traditionnellement considérée comme un inhibiteur de l’activité neuronale et un régulateur du flux sanguin cérébral.

Le CBD contre l’insomnie

Les scientifiques pensent que le cannabis (avec ou sans THC) pourrait améliorer le cycle du sommeil et la qualité du sommeil. Il a été observé que le CBD pourrait aider à s’endormir plus rapidement. De plus, il pourrait favoriser un sommeil plus profond, c’est-à-dire moins de réveils nocturnes, lorsque le CBD est pris au préalable. Malheureusement, il n’y a pas encore eu d’études cliniques à grande échelle sur les troubles du sommeil, la plupart des recherches se limitant à de petits groupes de moins de 100 personnes. De plus, de nombreuses études ont été réalisées avec du cannabis contenant du THC psychoactif plutôt qu’avec du CBD isolé.

CBD pour mieux dormir et contre l'insomnie
Le CBD pourrait être la clé de nuits paisibles et contre l’insomnie pour toi

Le CBD contre les douleurs chroniques et l’inflammation

Effets du CBD contre les douleurs et inflammations
CBD : un soulagement naturel contre les douleurs et inflammations ?

Lorsque le corps est blessé, différentes substances chimiques sont libérées. Elles envoient des signaux de douleur, mais elles libèrent également des composés appelés prostaglandines, qui sont responsables de la médiation des réactions inflammatoires. Les analgésiques et les anti-inflammatoires agissent en inhibant la libération de ces composés chimiques. Le CBD pourrait produire des effets similaires. Son potentiel anti-inflammatoire a été décrit précédemment, et il est probablement dû à l’action du CBD sur les récepteurs CB2 des cellules immunitaires.

La manière précise dont le CBD peut aider contre la douleur nécessite encore des recherches approfondies. Cependant, le cannabis médical contenant du THC est généralement prescrit pour soulager les douleurs chroniques, en particulier les produits à base de chanvre contenant des proportions similaires de THC et de CBD. Un sondage auprès de personnes souffrant de douleurs chroniques a également révélé que le CBD avait souvent des effets positifs sur les patients en matière de soulagement de la douleur. Le CBD peut agir de manière complémentaire dans le traitement de la douleur, réduisant ainsi la nécessité de prendre d’autres analgésiques tels que les opioïdes ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène. Nous attendons avec impatience de nouvelles recherches axées sur le CBD et ses mécanismes analgésiques.

L’effet anxiolytique de l’huile de CBD sur la psyché (contre l’anxiété et le stress)

Le cannabidiol n’est pas encore un remède contre la dépression ni contre l’anxiété, mais les preuves provenant de recherches scientifiques s’accumulent.

Une revue de 2020 publiée dans la revue “Cannabis and Cannabinoid Research” a résumé toutes les recherches disponibles à ce jour sur l’effet anxiolytique des huiles de CBD. Les auteurs en sont venus à la conclusion que l’utilisation du CBD offrait des perspectives encourageantes en matière d’effets anxiolytiques, contrairement au THC. Cependant, la manière précise dont ces effets se produisent n’a pas encore été décrite en détail. Il est possible que le CBD agisse de manière similaire à l’effet antidépresseur attribué au CBD.

Ainsi, le CBD pourrait activer les récepteurs sérotoninergiques 5-HT1A, et il pourrait également inhiber la recapture des neurotransmetteurs de la dopamine et du glutamate. Les antidépresseurs sont généralement des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, empêchant ainsi le réabsorption de l’hormone du bonheur, la sérotonine, et augmentant ainsi la concentration sanguine de cette hormone. Les personnes dépressives souffrent souvent d’un déficit en hormones du bonheur, telles que la sérotonine ou la dopamine. Le CBD pourrait donc potentiellement aider dans le traitement de la dépression grâce à ces mécanismes en améliorant considerablement le bien-être.

L'effet apaisant de l'huile de CBD sur le psychisme
Le CBD, un baume contre les troubles anxieux et pour ton bien-être mental

Le CBD et le cancer

Effets du CBD contre les symptômes du cancer
CBD et cancer : La recherche suscite de l’espoir

Les propriétés thérapeutiques et effets bénéfiques potentielles du CBD dans le traitement du cancer ne sont pas encore suffisamment étudiées. Le cannabis médical contenant du THC est souvent utilisé de manière complémentaire dans le traitement du cancer, par exemple pour lutter contre la perte de poids et les douleurs chroniques, mais le CBD n’est généralement pas considéré comme un composé actif dans ce contexte. Par conséquent, la conclusion de la plupart des études dans ce domaine est que davantage de recherches sont nécessaires.

Le CBD chez les femmes

Pour de nombreuses affections féminines et les symptômes liés aux menstruations tels que l’endométriose ou le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), il existe souvent des options de traitement insuffisantes jusqu’à présent. Ceux qui osent plonger dans la recherche médicale sur les problèmes de santé des femmes sont souvent désillusionnés par le manque de recherche dans ce domaine. Il est donc d’autant plus important de promouvoir davantage de recherche sur les thérapies contenant du CBD pour les affections féminines. Alors que le cannabis médical contenant du THC est de plus en plus utilisé pour soulager la douleur de l’endométriose. Le CBD gagne également en popularité. Des études indiquent maintenant que le CBD pourrait aider dans les cas d’endométriose et du syndrome des ovaires polykystiques. Plus de recherche dans ce domaine est donc nécessaire.

CBD pour les rapports sexuels

Le cannabis contenant du THC est souvent consommé avec plaisir avant les rapports sexuels. Les consommateurs disent souvent que les rapports sexuels sont plus intenses et différents, apportant ainsi un vent de fraîcheur dans la chambre à coucher. Malheureusement, il y a encore peu de recherche spécifique sur le CBD, donc nous devons attendre davantage de résultats dans ce domaine.

CBD et ses effets sur la sexualité
Le CBD pourrait t’aider à avoir une meilleure vie sexuelle

CBD pour la peau et contre l’acné

CBD pour la peau et contre l'acné
Effets du CBD : Un atout pour une peau radieuse et saine

Étant donné que le CBD a des propriétés anti-inflammatoires, les chercheurs supposent qu’il pourrait également être efficace contre l’acné. Une étude publiée dans le Journal of Clinical Investigation a conclu que le CBD pourrait prévenir la surproduction de sébum, qui contribue à la formation de l’acné. Pour cela, le CBD doit être appliqué localement, par exemple sous forme de crème au CBD.

Utilisation et formes de présentation du CBD

Explorons ensemble les différentes applications et formes de cette molécule : le cannabidiol CBD. Nous nous intéresserons en particulier à la vaste gamme de produits au CBD qui gagnent en popularité dans le domaine de la santé publique. Nous aborderons également certains aspects de l’efficacité et de l’acceptation réglementaire qui influencent l’utilisation du CBD.

Produits au cannabidiol : une offre diversifiée

Des huiles de CBD aux gélules en passant par les bonbons gélifiés, il existe une gamme impressionnante de produits conçus pour faciliter l’accès à cette molécule. L’huile de CBD est probablement la forme de présentation la plus populaire, grâce à sa facilité de dosage sous forme de gouttes. Les produits incluent également des crèmes pour le corps, des baumes, et même des bonbons gélifiés ou des sucettes au CBD, de sorte que chacun peut trouver un produit adapté à ses goûts et à ses besoins.

De plus, l’innovation sous forme de sprays de cannabis ou de bonbons au chanvre offre un tout nouveau moyen d’accéder au monde du CBD. Qu’il s’agisse d’un spray légèrement parfumé pour un soulagement rapide entre les prises ou de bonbons à destination des troubles du sommeil, le cannabidiol CBD montre une fois de plus sa polyvalence.

Produits au CBD sans preuve d’efficacité : pas des médicaments

Bien que plusieurs études fassent état des nombreux avantages de la consommation de CBD, tels que ses propriétés anti-inflammatoires ou apaisantes, ces effets ne sont pas considérés comme cliniquement prouvés. Il est donc important de noter que de nombreux produits au CBD disponibles sur le marché ne sont pas vendus avec une preuve spécifique de leurs effets pour quelconque maladie. En vertu de la législation suisse, il n’est pas autorisé de faire des allégations de santé pour les produits de cette catégorie.

Les produits au CBD ne sont pas autorisés en tant que denrées alimentaires

Malgré leur large disponibilité, les produits au CBD par voie orale ne sont pas encore autorisés en tant que compléments alimentaires réguliers. Les consommateurs doivent en être conscients et prendre des décisions en conséquence. Peu importe à quel point il peut être tentant de déguster un bonbon au chanvre “sain” ou de prendre une dose de spray au cannabis “apaisant” – ces produits ne relèvent pas de la même catégorie que les vitamines ou les compléments minéraux. C’est pourquoi, en Suisse, les produits au CBD ne sont pas autorisés en tant que denrées alimentaires ou compléments alimentaires.

Combien de temps durent les effets des gouttes de CBD ?

Cela dépend de nombreux facteurs. Lors de la consommation de cannabinoïdes, une tolérance a été observée chez les humains, ce qui peut nécessiter l’augmentation progressive des doses avec le temps. De plus, la forme de présentation est cruciale. Les huiles sublinguales ou les fleurs de cannabis fumées, par exemple, conduisent à une concentration sanguine élevée en CBD relativement rapidement. En revanche, les préparations orales sont progressivement absorbées dans la circulation sanguine sur une période plus longue.

Les valeurs suivantes ne sont pas basées sur la recherche, mais sur les expériences de notre part et de nos clients. Pour des informations précises, des recherches supplémentaires sont malheureusement nécessaires, car la concentration sanguine de CBD, par exemple, ne permet pas de tirer des conclusions précises sur les effets du CBD.

L’expérience suggère que le CBD pris sublingualement ou inhalé par les poumons peut rester actif jusqu’à 5 heures environ après la consommation. En revanche, avec une ingestion orale par le biais de la digestion, cela peut prendre jusqu’à 10 heures, le CBD n’atteignant la circulation sanguine qu’après 1 à 2 heures de digestion. Pour en savoir plus sur le dosage correct du CBD, cliquez sur le lien.

FAQ : Questions fréquemment posées sur les effets du CBD

À quelle vitesse le CBD agit-il ?

Le délai d’action du CBD dépend grandement de la méthode d’administration. Par voie orale, par exemple, il peut falloir entre 30 minutes et deux heures avant que les effets ne se fassent sentir. En revanche, par voie sublinguale ou par inhalation, les effets se manifestent presque immédiatement. D’autres utilisateurs qui utilisent le CBD pour des problèmes chroniques ou même persistants peuvent ne remarquer un effet qu’après plusieurs jours à plusieurs semaines d’utilisation.

Il est important de noter que différents facteurs tels que le poids corporel, le métabolisme et l’état de santé individuel peuvent également jouer un rôle. Il est donc conseillé d’être patient et, si nécessaire, d’augmenter lentement la dose pour obtenir les résultats souhaités. Idéalement, vous devriez consulter un médecin ou un phytothérapeute pour un suivi thérapeutique.

Combien de temps le CBD reste-t-il dans le corps?

La durée exacte pendant laquelle le CBD reste dans le corps varie également en fonction de divers facteurs. En fonction des habitudes de consommation et du métabolisme, il peut prendre environ deux à cinq jours pour que le CBD soit complètement éliminé du corps.

Certaines études suggèrent que chez les utilisateurs fréquents, il peut s’écouler plusieurs semaines avant que le cannabidiol ne soit complètement éliminé. Cependant, cela n’a pas d’importance, car la présence de CBD dans le sang ou dans l’organisme ne présente aucun inconvénient, que ce soit en conduisant ou en faisant du sport.

Quels sont les risques connus des huiles de CBD?

Pour les éventuels effets secondaires des huiles de CBD, nous avons rédigé un article sur le sujet. Il est avant tout essentiel de consommer du CBD de haute qualité pour savoir exactement ce qu’il contient. Les produits chez uWeed sont tous soumis à des tests, non seulement par nous-mêmes, mais également par des laboratoires indépendants pour un contrôle de qualité. Un produit ne peut être ajouté à l’assortiment que si les résultats du laboratoire correspondent aux informations fournies par le fabricant.

Pour un aperçu complet des effets secondaires, nous vous renvoyons à l’article lié ci-dessus. Les effets secondaires de la consommation de CBD sont relativement rares. Cependant, les effets secondaires suivants sont possibles :

  • Nausées et perte d’appétit
  • Sensation de bouche sèche
  • Sensations désagréables dans le tractus gastro-intestinal
  • Maux de tête et migraines

Les fleurs de chanvre provoquent -elles un état d’ivresse?

Une idée fausse largement répandue est que les fleurs de chanvre entraînent inévitablement un état d’ivresse. En réalité, cela dépend de la teneur en THC des plantes, qui est très faible dans les variétés de chanvre industriel (généralement moins de 0,3 %). Par conséquent, il est peu probable que ces plantes entraînent un effet d’ivresse significatif. La même chose s’applique aux produits au CBD – malgré leur origine dans la plante de cannabis, l’absence de quantités significatives de THC n’entraîne pas d’état de “défonce”. Cela vaut même pour la limite maximale de 1 % de THC autorisée en Suisse pour les plantes de cannabis.

Partager: