uWeed
Pour des commandes en France ou en Europe, rendez-vous sur uweed.eu

Combien de temps le THC reste-t-il dans le sang? Tests sanguins, urinaires et salivaires

Loic Aubonney
Jan 21, 2020

De nombreux consommateurs de cannabis médical et produits à base de chanvre CBD sont confrontés un jour ou l’autre à un test de dépistage de drogue. Ces tests peuvent être requis pour le travail, le sport, ou toute autre raison. La question que se posent souvent les consommateurs de cannabis ou de chanvre médical est donc la suivante. Pendant combien de temps peut-on détecter la consommation de marijuana? Qu’en est-il du test urinaire THC, du test sanguin THC ou du test salivaire THC? Dans cet article, nous abordons les bases du dépistage. Nous vous expliquons aussi comment faire si vous êtes confronté à un test de dépistage inattendu.

Pendant combien de temps le THC restent-ils dans votre organisme?

Le principal produit chimique de la marijuana qui apparaît dans les tests de dépistage de drogue est le Tétrahydrocannabinol (THC). Ses effets se dissipent dans les quelques heures qui suivent sa consommation. Néanmoins, des traces de Tétrahydrocannabinol peuvent rester dans l’organisme pendant des semaines, voire des mois. 

En effet, le Tétrahydrocannabinol est une substance chimique liposoluble qui se lie aux graisses dans l’organisme. Le fait qu’il se lie aux graisses augmente le temps nécessaire à l’élimination du Tétrahydrocannabinol par l’organisme. Les tests de dépistage du THC peuvent détecter ses métabolites pendant des semaines, voire des mois, après son utilisation. 

La durée pendant laquelle cette substance chimique reste dans l’organisme dépend de nombreux facteurs. Ces facteurs influencent donc le résultat lors d’un test de dépistage de drogue. Parmi ceux-ci, on peut citer:

  • La quantité de graisse corporelle d’une personne
  • Sa fréquence de consommation de cannabis
  • La quantité de cannabis que la personne fume
  • Le type et la sensibilité du test de dépistage de drogue utilisé

Comment dépister le THC avec un test de dépistage de drogue ?

Les autres composants non-psychoactifs du cannabis et du chanvre ne sont pas testés. Le chanvre et les souches de cannabis à forte teneur en CBD ne devraient pas vous faire échouer un test de dépistage de marijuana. Cependant, veuillez noter que les tests de dépistage de drogue recherchent la présence du Tétrahydrocannabinol et de ses métabolites dans votre organisme.

Test sanguin

Les tests de THC dans le sang (test sanguin THC) ont une fenêtre de temps étroite. Pour détecter les métabolites du Tétrahydrocannbinol, ils doivent être effectués 3-4 heures après consommation.

Test urinaire

Les tests de THC dans l’urine (test urinaire THC) sont l’une des méthodes les plus courantes pour déterminer la présence de marijuana. Ils peuvent détecter celle-ci dans l’urine pendant environ 3 à 30 jours après consommation.

Test salivaire

La quantité consommée n’impacte pas drastiquement la durée de détection du cannabis dans la salive (test salivaire THC). Plusieurs études scientifiques ont montré que le taux de THC dans la bouche baisse drastiquement 4 à 6 heures après le dernier joint fumé.

Tests de dépistage de drogue dans les cheveux

Les tests de dépistage du Tétrahydrocannabinol grâce aux cheveux sont les plus sensibles de tous les tests. Ils peuvent détecter du cannabis jusqu’à 90 jours après utilisation.

Combien de temps faut-il pour éliminer le THC (le métaboliser)?

En analysant des échantillons de cheveux, les chercheurs estiment que la fenêtre de détection moyenne pour un seul joint de cannabis est d’environ 3 jours. Cependant, les fenêtres de détection varient considérablement selon divers facteurs. Elles dépendent de la fréquence à laquelle une personne fume et du test utilisé (test sanguin THC, test urinaire THC ou test salivaire THC). Par exemple, pour une personne qui fume du cannabis :

  • Pour la première fois, les tests peuvent détecter la présence de THC pendant environ 3 jours.
  • Trois ou quatre fois par semaine, la fenêtre de détection est de 5 à 7 jours.
  • Quotidiennement, les tests de dépistage peuvent détecter la présence de THC dans l’organisme pendant 30 jours ou plus.

Pouvez-vous accélérer la métabolisation du THC ?

Il est facile de répondre à la question souvent posée : “Combien de temps l’herbe ou le cannabis restent-ils dans l’organisme ?”. Contrairement à la croyance populaire, seules deux stratégies éprouvées permettent d’accélérer la métabolisation du THC :

  1. Diminuer la concentration de THC dans le corps. La manière la plus simple et la plus naturelle de le faire est d’arrêter tout simplement de consommer du cannabis. Cependant, vous pouvez aussi accélérer le processus en hydratant votre organisme 3 à 4 heures avant le test. Ainsi vous obligez votre corps à métaboliser plus rapidement les métabolites du Tétrahydrocannabinol. N’en faites pas trop, un très grand volume d’eau en peu de temps peut être dangereux.
  2. Accélérer votre métabolisme. Il n’y a pas de moyen fiable de le faire, mais l’exercice peut aider le corps à métaboliser plus de Tétrahydrocannabinol. Attention cependant car un exercice pratiqué trop près d’un test peut entraîner un résultat positif! En effet, le Tétrahydrocannabinol se lie aux cellules adipeuses. Lors de l’exercice, votre corps brûle ces cellules, libérant ainsi le THC dans l’organisme.

Conclusion

Le Tétrahydrocannabinol est le composant psychotrope de la marijuana, de l’herbe et du cannabis. C’est le cannabinoïde qui rend “high”. Il est détectable lors des tests de dépistage de drogue pendant un certain nombre de jours après votre dernière consommation. Le temps pendant lequel il est détectable dépend de divers facteurs. L’un d’entre eux est la nature du test utilisé: test urinaire THC, test sanguin THC ou le test salivaire THC. Sur uWeed, vous ne trouverez que des produits CBD à faible taux en THC, qui sont par défault plus difficile à dépister.

Partager: 

Laisser nous un commentaire sur cet article